Prix Handi-Livres 2018 : Présentation de la catégorie Livre Adapté

Prix Handi-Livres 2018 : Présentation de la catégorie Livre Adapté

Sont en compétition dans cette catégorie des ouvrages adaptés à la lecture des personnes handicapées : braille, gros caractères, audio, etc.


On se souvient ainsi du prix décerné à Emmanuelle Kohl en 2015 pour Les aventures de Manon et Lucas. Vol de bonbons à la colonie, un roman drôle destiné aux adolescents déficients intellectuels et édité en facile à lire et à comprendre (FALC). L'année dernière, c'est Alexandre ILIC qui avaient été récompensé pour l'ouvrage Le jardin du ninja (Association L'image au bout des doigts). Une bande dessinée adaptée aux personnes en situation de déficience visuelle.

Le futur lauréat de la 13ème édition se trouve parmi les 5 ouvrages en lice suivants :

  • Bassima d'Alain BURBAN, Paskal MARTIN et Agnès PANSART (Ateliers Art terre)
  • Dame souris rentre chez elle de Sylvie CLAIN (Mes mains en or)
  • La Nuit des Ours de Sylvie ARNOUX (Miroir aux Troubles)
  • Poule Rousse de Jeanne et Caroline PISTINIER et Sylvie STERNIS (Édition Lescalire)
  • Sous le signe de la philosophie d'André COMPTE-SPONVILLE (Eyes Éditions)
Bassima d'Alain BURBAN, Paskal MARTIN et Agnès PANSART

C’est dans un décor de guerre, ravagé par un oiseau de malheur qui détruit tout sur son passage, que le lecteur fait la connaissance de Bassima Polipro et de sa famille. Contraint à fuir leur pays, les Polipro s’envolent et rejoignent un nouveau pays dominé par l’arbre d’or. Malheureusement, le roi de ces terres refuse de leur offrir l’hospitalité afin de conserver ses richesses. Plus loin, les habitants de l’arbre bleu, malgré leur érudition, ferment également la porte aux Polipro qu’ils jugent inférieurs à eux, tout comme le chef cuisinier de l’arbre des délices qui les méprise en raison de leurs becs pointus. Sur le chemin de l’exil et perdant tout espoir de trouver asile, les Polipro rencontrent d’autres familles d’oiseaux ayant dû fuir leur pays et contraint à tourner en rond dans les airs. C’est alors que surgit de nulle part un vaisseau lanterne conduit par Monsieur Lampion qui les emmène sur un arbre nu afin de commencer une nouvelle vie où tout est à construire. Chacune des familles se met à l’ouvrage selon ses propres talents mais très vite un sentiment de nostalgie gagne l’ensemble des oiseaux. À nouveau, Monsieur Lampion réunit les habitants de l’arbre nu pour leur insuffler de l’espoir, duquel va naître Yallah…

L’ouvrage est adapté aux enfants dyslexiques grâce à une police de caractères spécifique, un interlignage adapté et une mise en page aérée. D’autre part, une version audio est également disponible et l’album est accompagné de plusieurs « repères de lecture » dont une carte mentale qui est un outil de plus en plus utilisé par les enfants pendant leur scolarité.

Dame souris rentre chez elle de Sylvie CLAIN

Après un copieux repas, Dame souris souhaite rentrer chez elle pour dormir un peu. Seulement voilà, la route est longue jusqu’à Morphée et elle va devoir passer par six épreuves avant d’atteindre son but. Guidée par son lecteur, elle devra trouver son chemin, discerner des formes géométriques, reconnaître des matières ou encore traverser un labyrinthe.

Un jeu d’éveil qui sollicite chez l’enfant les capacités motrices et cognitives, tout en développant une certaine poésie à partir des indications écrites en rimes qui sont données pour l’aider à reconnaître le chemin. Sur la page de gauche de ce livre tactile, figurent des indications pour le guider dans les épreuves à traverser sur la page de droite. Celles-ci peuvent être lues de différentes manières : l’enfant peut lire le texte lui-même ou avec un adulte, avec une traduction en braille pour le public non-voyant. Il peut également se servir du CD pour avancer dans le jeu. Les défis à relever sur la page de droite présentent de nombreux intérêts avec des matériaux très variés, agréables au toucher afin de faciliter l’avancement éducatif de l’enfant.

La Nuit des Ours de Sylvie ARNOUX

Alors que le froid et les premiers flocons de neige viennent annoncer le début de l’hiver, Pap’ours rassemble les siens pour leur annoncer le début de la Nuit des Ours. Une nouvelle mal accueillie par Ti’ours qui refuse ce repos prolongé qui lui est imposé et qui se prend à rêver de devenir un pingouin, une grenouille, un éléphant, une autruche ou encore un zèbre, pour ne citer que ces autres animaux. Même quand son père l’appelle pour venir partager un peu de miel avec lui, Ti’ours décline l’invitation sous prétexte qu’il n’est pas un ours. Malheureusement pour lui, il aime « vraiment beaucoup » le miel… Tant et si bien qu’après avoir rempli son ventre de jeune ourson, Ti’ours s’endort sans se rendre compte que la Nuit des Ours avait commencé malgré lui…

La Nuit des Ours est un album adapté aux lecteurs dyslexiques grâce à des caractères de police et un interlignage prévus à cet effet.

Poule Rousse de Jeanne et Caroline PISTINIER et Sylvie STERNIS

Célèbre conte traditionnel, généralement intitulé La petite Poule Rousse, ce récit raconte l’histoire d’une poule qui trouve sur son chemin des grains de blé qu’elle décide de semer. Accompagnée de ses trois poussins encore trop petits pour lui apporter véritablement de l’aide, elle s’adresse à trois de ses amis : le cochon, le canard et le chat. Plantés devant des rafraîchissements, les trois compères ignorent leur amie la poule, la laissant se débrouiller seule avec son labeur. Le temps passe et lors de la récolte de son blé, Poule Rousse essuie le même refus de la part de ses amis, tout comme au moment de convertir le blé pour en faire de la farine. C’est à la sueur de son front et sans l’aide de personne qu’un beau jour Poule Rousse parvient à sortir de son four un pain délicieux obtenu à partir des grains de blé qu’elle avait semés. Alléchés par l’odeur, ses amis le cochon, le canard et le chat se précipitent pour en avoir un morceau mais la poule est rancunière et garde son pain pour elle et ses petits…

Poule Rousse rend la lecture accessible aux enfants autistes mais également atteints de troubles Dys. Le principe est simple : sur chaque page de gauche, le texte est légendé par des pictogrammes, tandis que la page de droite révèle une illustration (une fois le rabat qui la cache soulevé par le lecteur ou celui qui l’accompagne). Un index vient également recenser les pictogrammes utilisés en les classant selon qu’ils expriment un nom, une action, un lieu ou encore une émotion.

Sous le signe de la philosophie d'André COMPTE-SPONVILLE

Le bonheur, le matérialisme, les vertus, l’amour et la sagesse sont quelques uns des thèmes développés par le philosophe André Comte-Sponville dans un entretien réalisé avec Frédéric Amauger et, pour la première fois, interprété en langue des signes française (LSF). Un document unique qui met la philosophie à portée de chacun et permet d’appréhender quelques uns des concepts clefs de la réflexion philosophique. L’enthousiasme d’André Comte-Sponville et son talent pour captiver son auditeur font de cet entretien un document passionnant et utile pour quiconque se questionne sur ce que la pensée peut apporter à la vie.

La transcription écrite de l’entretien vidéo est accompagnée d’une introduction à la philosophie de la surdité et est enrichie de dessins de plusieurs signes du vocabulaire de la philosophie en LSF.